Ajouter un commentaire

Des hackers chinois auraient fait main basse sur des données hautement sensibles de l'US Navy

Par:
fredericmazue

lun, 11/06/2018 - 16:45

Ceci selon le Washington Post, qui cite des responsables américains souhaitant garder l'anonymat.

Des hackers chinois, probablement employés par le gouvernement chinois, ont piraté le système informatique d'une entreprise travaillant pour le Naval Undersea Warfare Center. Les données volées sont de nature très sensible, même si elles étaient hébergées sur le réseau non classifié de l'entrepreneur. L'ensemble des données volées, une fois regroupé, pourrait être considéré comme classifié, un fait qui soulève des préoccupations au sujet de la capacité de la Marine à superviser les entrepreneurs chargés de développer des armes à la fine pointe, souligne de Washington Post..

En tout, ce sont 614 Gigaoctets de données qui ont été dérobées. Ces données sont relatives au projet sous-marin Sea Dragon lancé en 2012. Le Washington Post a accepté, à la demande de la Marine, de ne pas tout révéler concernant ces données, pour ne pas nuire à la sécurité nationale. Toutefois le journal indique qu'un projet de missiles antinavires supersoniques est désormais compromis. Des signaux et des données de capteurs, des informations de salles de radio sous-marines relatives aux systèmes cryptographiques et une bibliothèque de l'unité de développement des sous-marins consacrée à la guerre électronique ont également été dérobés, toujours selon le Washington Post.

Filtered HTML

Plain text

CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur :-)
 EEEE  III  ZZZZZ      J  PPPP  
E I Z J P P
EEE I Z J PPPP
E I Z J J P
EEEE III ZZZZZ JJJ P