Ajouter un commentaire

Retour sur le dernier CES 2019

Par:
thibault.milan

jeu, 21/02/2019 - 19:14

Début janvier se tenait à Las Vegas le CES, le Consumer Electronic Show, qui avait pour but de nous montrer tout ce qui va être disponible au grand public sur cette année. Enfin en théorie, car on le verra, certains produits sont encore à l’état de concept, mais présagent des grandes tendances de demain. Petit tour d’horizon de ce que sera votre vie à l’horizon 2020 …

La maison

Toujours plus connectée, évidemment, les assistants vocaux seront omniprésents : dans vos ampoules, dans vos prises de courant et même … dans votre douche.

“Alexa, lance ma routine matinale” vous donnera donc non seulement l’heure, la météo, vos rendez-vous de la journée et commencera à faire couler votre douche tout en diffusant les news quotidiennes.

Côté domotique, vous aurez tout rassemblé sous l’égide de votre assistant de maison, Google Home ou Amazon Alexa. Les systèmes se démultipliant et n’ayant pas de solution de contrôle globale qui émerge, les GAFA(M) se lancent naturellement à l’assaut du contrôle de vos objets intelligents.

Un petit tour par votre dressing, muni de caméra connectée à votre agenda, vous permettra de vérifier si vous n’avez pas déjà mis cette tenue la dernière fois pour vos rendez-vous de la journée et pourra même vous recommander une alternative si le temps ne se prête finalement pas à ce nouveau blazer que vous voulez absolument essayer aujourd’hui.

Pas d’alternative ? Pas de problème, votre miroir vous recommande des produits livrés le jour même grâce à Amazon Prime. Pratique.

Vous passez par votre salon avant de partir, où vous éteignez votre TV qui s’enroule et se range dans son coffre prévu à cet effet sans un bruit, laissant apparaitre le cadre que vous avez habituellement derrière. Pas fan de l’enroulé ?

Ce n’est pas un drame puisque les TV deviennent de plus en plus des objets d’art et de décoration, comme The Frame ou Serif de chez Samsung, ou bien encore ses TV qui sont de véritables meuble de séparations pour votre intérieur.

Votre électroménager est lui aussi devenu intelligent, plus simple d’utilisation, puisque vous n’avez plus qu’à dire, littéralement, à votre machine de démarrer le nettoyage pour qu’elle analyse le linge et détermine le cycle et la quantité de détergent nécessaire.

Il en va de même pour votre four, qui fonctionne avec des lampes infrarouges maintenant, permettant de cuire un steak en 8min seulement, une pizza en 5, et surtout de contrôler automatiquement l’arrêt de la cuisson une fois le plat prêt, grâce à une batterie de capteurs et de caméra à l’intérieur.

Votre frigo, enfin, ne vous permet plus seulement de voir son contenu sans devoir l’ouvrir, mais gère à votre place la fraicheur de vos aliments, leurs DLC ainsi que le réapprovisionnement via des services comme Amazon Fresh.

Vous partez de chez vous, votre serrure connectée se verrouille toute seule et se rouvrira via un message transmis par le flash de votre smartphone, un code morse, capté par de la fibre optique cachée dans le barillet de la serrure.

Vous pourrez ainsi laisser le livreur vous déposer tous vos achats lorsqu’il sonnera, vérifier son identité grâce à la sonnette connectée Ring et les caméras d’Amazon Key.

Il est 14h, vous recevez une notification sur votre smartphone, une fuite d’eau a été détectée dans votre maison grâce au boitier d’arrivée d’eau connectée que vous avez chez vous.

L’eau a été automatiquement coupée afin de prévenir tout dommage. En quelques taps, vous planifiez une intervention du plombier le soir même.

16h, vous recevez une notification vous indiquant qu’un pli important a déposée dans votre boite aux lettres, via le service de boite aux lettres intelligentes proposées par la poste.

Et les transports

17h30 vous quittez le boulot et prenez un transport autonome vers chez vous, où vous pouvez continuer de travailler à votre aise pendant le trajet. Les taxis autonomes sont une réalité et les constructeurs proposent déjà de véritables bureaux (ou chambre d’hôtel) sur roues, dépouillées de tout organe de contrôle classique, plus proches d’un petit salon avec des surfaces tactiles partout, des haut-parleurs dissimulés dans les vitres et des projecteurs intelligents au plafond. Tout cela est possible avec l’amélioration des performances des LiDAR, de la spatialisation collective des véhicules autonomes, qui de plus consomment moins et se rechargent lorsque le réseau électrique est le moins sollicité.

19h, vous êtes chez vous. Personne n’a encore inventé de solution au problème de trafic, mais vous avez pu prendre un peu d’avance sur votre journée de demain. Vous posez votre smartphone n’importe où dans votre salon, votre plafonnier va automatiquement le détecter et envoyer un faisceau d’IR pour le charger sans fil où qu’il soit.

Votre propre véhicule lui est dans le garage, ses rétroviseurs sont remplacés par des caméras avec des écrans dans les montants des portières, Alexa Auto est disponible et reliée à votre maison pour vous informer en temps réel de tout ce qui peut s’y passer et vous permette de la contrôler à distance. Android Auto lui s’est étendu à l’ensemble des véhicules par le biais des smartphones, et il ne reste guerre plus que Mercedes qui ait sont propre assistant. L’utilisation de votre voiture est devenue encore plus sure, grâce notamment à l’éclairage public connecté, en réseau maillé, qui analyse en temps réel l’état de la route et permet de vous alerter d’un danger bien en amont, via des messages projetés sur l’asphalte, et des notifications envoyées à votre ordinateur de bord.

En ville vous croisez de nouveaux types de véhicules sur la route, remplaçant tous ses drones qu’on nous avait promis pour livrer les biens et marchandises. Vous apercevez de temps à autre des distributeurs de pain frais, préparé et cuit à la demande par des machines aux abords des lieux de passage.

Santé

Les capteurs sont de plus en plus petits et permettent d’être portés plusieurs jours pour un suivi en continu. Certains directement imprimés sur votre épiderme pour des analyses non invasives. Pour les diagnostics les plus complexes, il vous suffit d’avaler une pilule qui restera 3 jours dans votre organisme, à se balader afin de réaliser des prises de mesures jusqu’alors impossibles sans biopsie et ponction. Enfin, tous vos résultats d’analyses passeront à la loupe des algorithmes de machine learning qui pourront déceler, de manière bien plus efficace que votre médecin de chair et d’os, les maladies que vous pourriez avoir.

Impression 3D

Si jusqu’à présent le marché grand public était dominé par le dépôt de filament fondu (FDM pour Fused Deposition Modeling) qui a permis de repousser les limites en termes de taille des pièces imprimées et à des entreprises comme Kodak de diversifier son activité; il semble très nettement que le DLP (Digital Light Printing / Processing qui est une sorte de stéréolithographie inversée) s’impose maintenant.

Le temps d’impression est donc divisé par des facteurs tout bonnement scandaleux et la qualité d’impression est digne de travail d’orfèvre (c’est d’ailleurs grâce à ce genre de procédé que des bijoutiers travaillent leurs prochains modèles).

Gaming

Si les casques de réalité augmentée sont légion, avec quelques grands noms qui trustent actuellement le marché, on voit arriver de sérieux compétiteurs, qui se concentrent sur des points essentiels :

1. Légèreté. Il s’agit de travailler sur le casque en soi et pas forcément sur un système propriétaire, fermé, tout-en-un.

2. Un champ de vision ma-xi-mal. Pour avoir pu tester le système proposé par RealMax AR et c’est tout simplement impressionnant.

3. La spatialisation sans faille.

En effet, quoi de plus énervant qu’un environnement qui se “décale” du monde physique sur lequel il est censé être en surimposition. C’est la startup russe Antilatency qui présente un système installable par des néophytes qui permet un tracking sans aucune latence vraiment efficace.

Mais le marché du gaming ne se limite pas à cela en termes d’innovation cette année, et les retours haptiques sont une tendance émergente. Si certains présentaient des vestes permettant de retransmettre la pression à l’utilisateur (on vous cogne où vous prenez une balle, ça vibre); la société Teslasuit a quant à elle présenté une combinaison intégrale qui, en plus de retours haptiques sur plus de 160 points, permet de capturer les mouvements du porteur, agit sur la chaleur ou le froid et capture les données biométriques de l’utilisateur.

Les inclassables, les ovnis

Le CES viens aussi avec son lot d’inclassables, de produits qui définissent toute une nouvelle catégorie à eux seuls, précurseurs. Même si cette année nous n’irons pas jusque là, j’ai quand même quelques produits qui sont assez intéressants pour que l’on s’arrête dessus.

Jaab, le porte-monnaie électronique idéal pour l’argent de poche de votre enfant, qui prend la forme d’un panda, d’un requin, d’un smiley, mais qui cache un l’intérieur tout ce qui fait une carte VISA sans contact, le paiement en ligne en moins et, bien évidemment, pas question d’avoir des découverts. Projet du groupe La Poste, c’est mon petit coup de coeur paiement du salon.

Hypervsn qui permet de faire de l’affichage 3D immersif grâce à des … ventilateurs. Bardé de bandes de LED, montés sur un mur en décalage de profondeur les uns par rapport aux autres et synchronisés pour obtenir une image homogène; cela permet de créer un écran “dans le vide”, ce qui attire indéniablement l’oeil.

L’odoramat était une grande tendance également du salon, moult startup promettent de pouvoir faire de la “smart aromathérapie” avec des petites box qui contiennent des cartouches de parfum, d’autres permettent de composer une ambiance olfactive sur mesure à votre état d’esprit et ce que vous voulez accomplir. La smart cosmétique tend également sur ce secteur avec la possibilité de combiner plusieurs essences pour réaliser vous même votre parfum sur mesure. En parlant de makeup-tech, on a même aperçu une imprimante à ongles.

Les machines automatiques, distributrices en tout genre étaient bien présentes, avec notamment un distributeur automatique de … cannabis. Présenté comme un cas client, ce distributeur permet de répondre à tous les prérequis légaux comme le fichage des consommateurs et les contrôles en amont quant à leur capacité à acheter, en fonction de leur âge, leur consommation sur la journée déjà enregistrée, etc … Et puisque l’on parle de vices, le robot mixologiste présenté sur un stand #frenchtech a fait son petit effet, malgré l’interdiction par les organisateurs d’effectivement distribuer des boissons alcoolisées. Mais les #virginmojito c’est bien à 10h du matin.

TDK avait un stand très étrange, un peu fourre tout où ils présentaient tout un tas de technologies qu’ils maîtrisent et notre attention c’est portée sur deux innovations :

1. Les haut-parleurs sans membranes, grâce à l’effet piezzo qui permettent de sonoriser n’importe quelle surface avec des résultats fort probants

2. L’utilisation de plasma à froid pour désinfecter et stériliser tout un tas d’objets, jusqu’à l’air de votre poubelle ou votre machine à café (pensez aux petits tuyaux inaccessibles)

Terminons ce tour d’horizon par nos amis les chats qui étaient la cible de beaucoup d’attention au salon, des trackers GPS (pas franchement nouveaux) aux litières connectées (en a-t-on vraiment besoin) en passant par les souris mécaniques intelligentes douées d’I.A… pas très sur que l’on soit sur du #1stworldproblem, mais c’était assez important en volume pour que l’on note que nos amis les animaux étaient dignement représentés

Thibault Milan
Innovation Evangelist at Smile 

Filtered HTML

Plain text

CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur :-)
 EEEE   QQQ    Y   Y   SSS    QQQ   
E Q Q Y Y S Q Q
EEE Q Q Y SSS Q Q
E Q QQ Y S Q QQ
EEEE QQQQ Y SSSS QQQQ
Q Q