Ajouter un commentaire

Le retour de Richard Stallman à la FSF provoque de très vives réactions

Par:
fredericmazue

ven, 26/03/2021 - 15:31

En début de semaine, nous vous rapportions que Richard Stallman avait annoncé son retour à la Free Software Foundation. Pas à sa tête toutefois, mais au sein de son conseil d'administration.

Il avait alors précisé : Certains d'entre vous seront heureux de mon retour, et certains pourraient être déçus, qui sait ? Mais, c'est comme ça, et je n'ai pas l'intention de démissionner une deuxième fois.

Il avait raison sur le premier point : certains sont déçus. Le mot est d'ailleurs faible. Le retour de RMS rencontre en fait de très vives oppositions.

Ainsi Red Hat, donateur et contributeur à la FSF, a annoncé la suspension immédiate de tout soutien :

Red Hat est un donateur et un contributeur de longue date de projets gérés par la Free Software Foundation (FSF), avec des centaines de contributeurs et des millions de lignes de code. Compte tenu des circonstances de la démission initiale de Richard Stallman en 2019, Red Hat a été consterné d'apprendre qu'il avait rejoint le conseil d'administration de la FSF. En conséquence, nous suspendons immédiatement tout financement Red Hat de la FSF et de tout événement organisé par la FSF. De plus, de nombreux contributeurs Red Hat nous ont dit qu'ils ne prévoyaient plus de participer à des événements dirigés ou soutenus par la FSF, et nous les soutenons. 

Une pétition a même été lancée pour que RMS soit démis de tous ses postes de directions, et pour faire bonne mesure, pour que l'ensemble du conseil d'administration de la FSF démissionne :

Richard M. Stallman, souvent connu sous le nom de RMS, est depuis longtemps une force dangereuse dans la communauté du logiciel libre. Il s'est montré misogyne, capacitiste et transphobe, entre autres accusations graves d'irrégularité. Ces sortes de croyances n'ont pas leur place dans les communautés du logiciel libre, des droits numériques et de la technologie. Après sa récente réintégration au conseil d'administration de la Free Software Foundation, nous demandons que l'ensemble du conseil d'administration de la FSF démissionne et que RMS soit démis de tous ses postes de direction. [...] Nous demandons la suppression de l'ensemble du conseil d'administration de la Free Software Foundation. Ce sont des personnes qui ont activé et renforcé RMS pendant des années. Ils le démontrent à nouveau en lui permettant de rejoindre le conseil d'administration de la FSF. Il est temps pour RMS de prendre du recul par rapport aux logiciels libres, à l'éthique technologique, aux droits numériques et aux communautés technologiques, car il ne peut pas fournir le leadership dont nous avons besoin. Nous demandons également que Richard M. Stallman soit démis de tous les postes de direction, y compris le projet GNU.

La pétitition a déjà été signée par moult 'grands noms' du logiciel libre, dont,  : Molly de Blanc (Projet Debian, Fondation GNOME),  Luis Villa (ancien directeur de l'Open Source Initiative et de la Fondation GNOME, contributeur au processus de rédaction de la GPL v3), Red Hat, Mozilla, Projet Tor, SUSE, ...

RMS l'a bien dit : " je n'ai pas l'intention de démissionner une deuxième fois". Mais pourra-t-il résister à une telle pression ?

Filtered HTML

Plain text

CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur :-)
  GGG    SSS   TTTTTT  H  H   QQQ   
G S TT H H Q Q
G GG SSS TT HHHH Q Q
G G S TT H H Q QQ
GGG SSSS TT H H QQQQ
Q