Ajouter un commentaire

Les stratégies hybrides et multicloud demeurent des priorités en matière de financements selon une étude Red Hat

Par:
fredericmazue

mer, 15/12/2021 - 13:15

Red Hat partage les résultats de son étude « Global Tech Outlook », qui, comme chaque année, analyse les données concernant l’état actuel des stratégies cloud des entreprises, ainsi que les principales priorités de ces dernières en matière de financement et les facteurs qui déterminent la réussite de leur transformation numérique. Cette enquête permet non seulement de mieux comprendre l’environnement actuel, mais également la manière dont les entreprises peuvent améliorer leur prestation de services pour leurs clients et répondre ainsi à leurs besoins.

Les stratégies hybrides et multicloud se renforcent

Le cloud hybride constitue la principale stratégie cloud adoptée par les entreprises et connaît une augmentation de trois points par rapport à 2020, pour atteindre 30 % cette année. Le multicloud s’inscrit également à la hausse et représente 13 % des stratégies des entreprises interrogées, contre 11 % l’année précédente. Par contraste, les stratégies qui donnent la priorité au cloud public (9 %) ou privé (14 %) ont tendance à s’essouffler. Ce résultat peut paraître surprenant ; néanmoins les réalités liées à l’environnement actuel conduisent les entreprises à tenter de trouver un équilibre entre vitesse, efficacité et mise à l’échelle des technologies cloud-natives à l’aide des capacités spécifiques aux infrastructures sur site en matière de contrôle et de sécurité.

Par ailleurs, 18 % des entreprises sont encore en train de définir leur stratégie cloud et elles sont même 5 % à ne pas disposer de stratégie du tout. Ces chiffres étant similaires à ceux de l’année précédente, une accélération pourrait se faire sentir au cours de l’année à venir.

Les priorités en matière de financement IT restent constantes d’une année sur l’autre et la sécurité continue d’occuper la première place

Du point de vue des financements, la sécurité, la gestion du cloud et l’infrastructure cloud demeurent les principales priorités en matière d’informatique en 2022. En effet, la sécurité est le premier impératif qui vient à l’esprit d’un grand nombre de professionnels lorsqu’il leur est demandé d’établir la liste de leurs priorités en matière d’infrastructure cloud, d’automatisation des opérations IT et de Big Data, ou encore d’analyse de données. La sécurité dans le cloud (43 %), l’automatisation de la sécurité (36 %), ainsi que la sécurité et l’intégrité des données (45 %) sont pour eux les principaux impératifs dans leurs domaines de financement respectifs. L’automatisation de l’informatique poursuit également sa croissance d’une année sur l’autre : pour 2022, 38 % des répondants ont déclaré que l’automatisation des opérations informatiques arrivait en seconde place parmi les principales priorités de financement pour optimiser l’informatique existante. Ce résultat, comparé aux 32 % en 2021, représente la hausse la plus importante par rapport à l’année précédente.

Dans le sillage de la pandémie de COVID-19, les entreprises redoublent d’efforts pour opérer leur transformation numérique

En 2020, les clients de tous les secteurs ont accéléré leurs programmes de transformation numérique pour faire face aux conséquences de la pandémie. Cette année, les participants à l’étude ont indiqué que cette tendance devrait se poursuivre à mesure que les entreprises exploitent des technologies et des processus destinés à innover et à transformer leur activité (31 %, contre 29 % l’année précédente) ou intensifient leurs efforts en matière de transformation numérique (22 %, contre 21 %), citant la pandémie (52 %) et la hausse des revenus (50 %) comme les principales causes de cette accélération. Par rapport à l’année précédente, les répondants sont moins nombreux à estimer que leurs initiatives de transformation numérique stagnent (3 %) et plus nombreux à lancer de nouveaux projets (8 %), ce qui vient souligner l’importance de cette transition.

La pénurie de talents est désormais la principale barrière à la transformation numérique

Il est important d’observer attentivement les évolutions en matière de transformation numérique, car celle-ci a un impact dans tous les domaines. Elle implique à la fois les technologies, les processus et les personnes. Par conséquent, la réussite d’une entreprise repose sur sa capacité à surmonter les barrières relatives à ces trois éléments. Cette année, l’absence de compétences ou la pénurie de talents (26 %) arrive en première place sur la liste des obstacles qui empêchent les entreprises de réussir leur transformation numérique, tandis que les problèmes liés à l’intégration, la sécurité et la conformité reculent de plusieurs points pour atteindre 23 %.

Pour accéder aux conclusions détaillées, consultez le rapport complet Global Tech Outlook 2022

Filtered HTML

Plain text

CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur :-)
 U   U  DDD   RRRR       J  FFFF 
U U D D R R J F
U U D D RRRR J FFF
U U D D R R J J F
UUU DDD R RR JJJ F