Ajouter un commentaire

State of Kubernetes 2022 par VMware

Par:
fredericmazue

jeu, 05/05/2022 - 13:26

VMware a publié son étude annuelle « State of Kubernetes 2022 » Le rapport montre qu’à mesure que l’adoption de Kubernetes se généralise, de nouveaux besoins en sécurité et en compétences émergent dans les entreprises. Les principaux enseignements :

1 Kubernetes a su tirer son épingle du jeu :

  • Preuve de la généralisation de Kubernetes, le nombre de clusters en cours de déploiement est en nette augmentation : 29 % des organisations auraient plus de 50 clusters, et près de la moitié (48 %) s’attendent à ce que le volume de clusters qu’elles utilisent augmente de plus de 50 %.
  • Parmi les facteurs ayant contribué à cette adoption croissante :
    • L’optimisation du développement de logiciels : 62 % des personnes interrogées ont opté pour la flexibilité accrue des applications, tandis que 54 % mentionnent le rendement des développeurs.
    • L’adoption du Cloud : 59 % des sondés ont cité l’optimisation de l’utilisation du Cloud, et 46 % la réduction des coûts du Cloud comme facteurs importants.
    • Le rendement des équipes de production : Plus d’un tiers (37 %) aurait choisi la plateforme pour accroître le rendement de ses équipes de production.

2 La prédominance du multi-Cloud :

L’une des principales raisons de l’adoption de Kubernetes est le fait que la plateforme offre des avantages clairs pour l’expansion des opérations Cloud. La tendance à l’abandon des déploiements en interne et sur un seul Cloud au profit d’infrastructures hybrides et multi-Cloud est en train de s’accélérer.

  • Les déploiements de Kubernetes en interne (62 %) ou sur un seul Cloud public (42 %) seraient faits essentiellement à des fins de développement.
  • À l’inverse, les déploiements servant à la production se feraient majoritairement auprès de fournisseurs multi-Cloud publics (52 %), puis en interne (47 %), et pour finir, auprès d’un seul fournisseur de Cloud public.

3 Le « Kubernetes maison », de l’histoire ancienne :

La plateforme se développant et évoluant rapidement, de nombreuses organisations sont à la peine, aussi bien pour former leur personnel existant que pour embaucher des individus possédant les compétences requises :

  • 95 % des personnes interrogées ont du mal à sélectionner, déployer et gérer Kubernetes :
    • 51 % considèrent qu’il y a un manque d’expérience et d’expertise en interne ;
    • 37 % trouvent qu’il est difficile d’embaucher les profils expérimentés nécessaires ;
    • 34 % ont du mal à suivre les changements rapides au niveau de Kubernetes et du Cloud native
  • 97 % des personnes interrogées seraient prêtes à payer pour des services et un support relatif aux outils Kubernetes les plus importants.

Des problématiques de sécurité en pleine évolution :

Compte tenu de la hausse du nombre de clusters Kubernetes et de déploiements multi-Cloud dus notamment à la menace croissante de cyberattaques, les problématiques de sécurité sont une des priorités des équipes déployant et gérant Kubernetes :

  • 97 % des organisations se préoccupent du niveau de sécurité de la plateforme ; 
  • Pour respectivement 59% et 47% des répondants, le défi numéro 1 pour déployer et gérer Kubernetes est lié aux exigences de sécurité et de conformité.

Filtered HTML

Plain text

CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur :-)
     J  FFFF  EEEE  V     V  U   U 
J F E V V U U
J FFF EEE V V U U
J J F E V V U U
JJJ F EEEE V UUU