Ajouter un commentaire

BlueOS, un système d'exploitation écrit en Rust

Par:
fredericmazue

ven, 03/11/2023 - 14:47

Après Huawei qui s'est retrouvé contraint de développer son système d'exploitation HarmonyOS, et Xiaomi qui a développé son système d'exploitation HyperOS en remplacement de MIUI, sa variante Android, c'est le fabricant de smartphones Vivo qui a présenté BlueOS, un système d'exploitation se voulant multi plates-formes. BlueOS de Vivo ne doit pas être confondu avec la plate-forme BlueOS de Blue Robotics. Vivo a présenté BlueOS lors de sa dernière conférence développeur.

Si BlueOS, également nommé Blue River, vise les smartphones, les tablettes, les appareils portables, les voitures ou les appareils IoT, il devrait faire ses débuts 'simplement' avec la montre connectée Vivo Watch 3 qui devrait être présentée le 13 novembre en Chine.

Une des originalités de BlueOS est qu'il est écrit entièrement en Rust. C'est à ce jour sauf erreur de notre part, un cas unique. Vivo, qui travaille sur BueOS depuis 2018, considère que BlueOS est plus rapide à 61% et réduit l'empreinte mémoire de 67%. Que signifient exactement ces chiffres donnés lors que la présentation de BlusOS ? Ce n'est pas très clair. Il s'agirait d'une comparaison avec les performances d'Android. Cette économie de ressources rend BlueOS capable de fonctionner sur des appareils avec un processus à 200 Mhz et dotés de seulement 32 Mo de mémoire, rapporte notre confrère chinois IT Home.

Vivo a choisi Rust pour BlueOS afin de se prémunir contre les principales failles de sécurité liées à la mémoire. Vivo ne manque pas d'ambition pour BlueOS qu'il présente comme 'le système d'exploitation intelligent auto-développé pour l'ère de l'inteilligence artificielle générale'.

Affaire à suivre.

Photo @ IT Home

Filtered HTML

Plain text

CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur :-)
 U   U  X   X  TTTTTT  M   M  U   U 
U U X X TT MM MM U U
U U X TT M M M U U
U U X X TT M M U U
UUU X X TT M M UUU