Ajouter un commentaire

Editeurs français de logiciels : + 25% de CA et 5700 emplois supplémentaires en 2 ans

Par:
jean

mar, 25/09/2012 - 21:28

Syntec Numérique rendait public le 24 septembre la 2ème édition de « Top 250 », panorama des « éditeurs et créateurs de logiciels français ». C’était à la fois l’occasion de classer les entreprises du secteur, en fonction de leur chiffre d’affaires, mais aussi de faire la radiographie de cette industrie, en terme d’emploi et de compétitivité. Le cabinet Ernst&Young a élaboré l’analyse des informations.

408 éditeurs, membres du Syntec, avaient répondu à l’enquête. Compte tenu du fait que tous les éditeurs n’en sont pas membres, on peut estimer que le panel représenterait environ 80% de secteur.

Premier constat, une croissance à deux chiffres, phénomène rare dans l’économie et même dans l’informatique. Le chiffre d’affaires global de l’activité édition des 408 éditeurs du panorama s’élève en effet à 7,4 milliards d’euros en 2011, contre 6,7 milliards  en 2010, soit + 12 % de croissance. Ce chiffre s’élevait à 5,9 milliards d’euros en 2009. La croissance sur deux ans a donc été de 25% !

Le  secteur est créateur d'emplois : les effectifs des éditeurs du panel s’élevaient à 44 902 employés en 2011, en augmentation de 7,2% par rapport à 2010, soit  3007 emplois supplémentaires. en 2011. Sur 2 ans, la croissance est de 15 % , soit 5701 emplois supplémentaires. Notons qu’en 2012 près de 80 % des éditeurs déclarent avoir l’intention de continuer à embaucher.

L’export représente 25% du CA des éditeurs, et l’activité SaaS (Software as a Service), seulement 8% , contre 32% de vente de licences. Services et support continuent de représenter la majorité de l’activité, avec 57% du chiffre d’affaires.

Le classement des éditeurs maintient Dassault Systems comme le leader incontesté du secteur (1783,5 M€). Cette année, le Syntec a intégré les éditeurs de jeu et d’entertainment dans le panel. Ubisoft se classe ainsi en N°2 du classement global avec 1061M€ de Ca glogal.

Notons que son CA  représente le cumul des CA des 10 éditeurs de logiciels « horizontaux » (par rapport à verticaux), dont le N°1 est Axway (CA édition 217 M€) et le N°2 Cégid (CA édition 158M€).

A l’occasion de la publication des résultats, des trophées ont été remis à 5 éditeurs s’étant notamment distingués par leur créativité, comme Bonitasoft, ou encore Fittingbox, qui a créé une application permettant d’essayer des lunettes en ligne.

Pour Bruno Vanryb, président du Collège éditeurs Syntec Numérique, « le succès de cette deuxième édition montre que Top 250 est aujourd’hui un outil de référence. Cette photographie unique du marché français du logiciel souligne l’importance de cette filière dans la consolidation de l’écosystème numérique et sa contribution directe au redressement de notre économie ».

Consulter le classement des éditeurs :

http://www.top250-editeurs.com/Panorama/Panorama-2012

 

 

Filtered HTML

Plain text

CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur :-)
 ZZZZZ   SSS    GGG       J  ZZZZZ 
Z S G J Z
Z SSS G GG J Z
Z S G G J J Z
ZZZZZ SSSS GGG JJJ ZZZZZ