Ajouter un commentaire

Un nouveau Président France pour la Business Software Alliance

Par:
fredericmazue

mar, 15/11/2011 - 11:33

La Business Software Alliance (BSA), principale organisation représentant les intérêts de l’industrie du logiciel, consacrée à la promotion de l’actif logiciel et à celle de la légalité et de la sécurité de l’environnement numérique, annonce avoir procédé à l’élection d’un nouveau président pour le Comité BSA France.

Michael Weber, responsable anti-piratage pour l’Europe du Sud et de l’Ouest d’Adobe Systems vient ainsi d’être élu à la tête de la BSA en France. Il remplace à ce poste Jean-Sébastien Mariez, ex-Responsable juridique du pôle anti-contrefaçon de Microsoft France qui a rejoint cet été le cabinet d’avocat De Gaulle Fleurance & Associés.

Au sein de la BSA, Michael Weber aura notamment pour mission de développer et de s’assurer de la mise en œuvre en bonne et due forme du plan d’action décidé par la BSA pour valoriser l’actif logiciel et lutter contre le piratage de logiciels en France, suivant l’engagement pris auprès des professionnels du secteur et en cohérence avec la volonté du gouvernement de renforcer le développement du numérique, notamment à travers la protection et la valorisation des droits de propriété intellectuelle.

« Je suis particulièrement honoré et fier d’avoir été élu à ce poste au sein de la BSA », déclare Michael Weber. « Je m’inscrirai dans la nécessaire continuité des actions efficaces menées par mon prédécesseur sous la houlette du Comité BSA France, en mettant toute mon expérience acquise sur le sujet au service de la sensibilisation à la lutte contre le piratage de logiciels, particulièrement répandu en France, et ses ravages économiques considérables. »

Un seul mot d’ordre, donc : protéger les droits des éditeurs de logiciels, valoriser le développement de l’écosystème logiciels, et informer les entreprises sur les risques de pertes de données, de virus et de tout autre risqué lié à l‘utilisation de logiciels copiés ou dépourvus de licence. Rappelons à cet égard qu’en France, 39% des logiciels installés sont d’origine illégale (étude BSA / IDC 2010), le pays arrivant en tête des 27 pays de l’Union Européenne !

N’oublions pas non plus que tout ceci s’inscrit dans un contexte numérique français peu réjouissant, le pays étant en déclin dans la course à l’innovation mondiale ; dans son édition 2011 de l’Index mondial de la compétitivité dans les technologies de l’information (de l’institut d’étude The Economist Intelligence Unit publiée en septembre), la BSA révélait ainsi que la France n’arrivait plus que 21ème, perdant quatre places par rapport à 2009. En ce sens, l’une des missions de la BSA est donc également de réclamer davantage de soutien aux pouvoirs publics à l’industrie des technologies de l’information.

Agé de 44 ans, Michael Weber a fait toute sa carrière dans le domaine du logiciel et des systèmes d’information (SI), et dispose d’une forte expertise liée à la gestion des licences et à la conformité d’usage.

Avant de rejoindre Adobe Systems France au cours de l’été 2011, il a passé 10 ans chez Oracle France, où il a occupé successivement les fonctions de Consultant Senior LMS (License Management Services) de 2001 à 2005, de Consultant principal LMS pour la division Alliance & Channel de 2005 à 2009, et enfin de Responsable Senior LMS de cette même division mais au niveau EMEA (Europe, Middle East, Africa) de 2009 à 2011.

Titulaire d’une maîtrise M.I.M.E. (Micro Informatique Micro Electronique), il avait auparavant œuvré en tant que Responsable SI puis analyste IT chez PepsiCo France, de 1996 à 2001.

Filtered HTML

Plain text

CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur :-)
  AA   RRRR    CCC   GGG    CCC 
A A R R C G C
AAAA RRRR C G GG C
A A R R C G G C
A A R RR CCC GGG CCC