Git par la pratique

Abonnements, magazines... Notre catalogue complet au bas de cette page.

Lors de mon arrivée sur divers projets, je me suis souvent heurtée à des gestions de Git différentes les unes des autres. Pourtant, elles étaient toutes plus ou moins intéressantes. On a dû toutes une fois vivre cela : soit l’organisation du Git est optimisée, soit rien ne va et la puissance du versioning n’est pas utilisée. Dans ce dernier cas, l’envie d’améliorer l’utilisation de Git est confrontée aux retours négatifs des autres développeurs. Les sujets qui contrebalancent cette envie sont souvent importants, comme la gestion de la dette technique ou le manque de test unitaire. Or, la mauvaise utilisation de Git peut augmenter la difficulté de leur traitement de façon exponentielle.

S'ABONNER
Egalement au sommaire n°: 236