La vectorisation dans les CPU modernes

Abonnements, magazines... Notre catalogue complet au bas de cette page.

Pour faire face à des demandes toujours croissantes de puissance de calcul, les nouveaux CPU ont augmenté leurs capacités matérielles comme le nombre de coeurs par CPU, la quantité de cache et leur niveau ainsi que la fréquence d’horloge. Depuis 1997, une technique appelée Vectorisation a rendu possible l'exécution d’une même instruction sur un vecteur des données : elle permet, à la condition d'écrire un code ad-hoc, d'accélérer l'exécution des programmes les plus variés, en passant du domaine purement scientifique au simple fait, par exemple, de regarder un film.

S'ABONNER
Egalement au sommaire n°: 233