Le big hack : pas encore là mais bien présent

Abonnements, magazines... Notre catalogue complet au bas de cette page.

Depuis plusieurs semaines, une affaire d’espionnage, ou de hacking c’est selon, secoue les grands fournisseurs de technologies et le constructeur Supermicro. Tout est parti d’une enquête de Bloomberg qui explique comment une minuscule puce est/était installée sur des éléments serveurs construits en Chine pour Supermicro. Ces serveurs sont destinés à plus de 30 fournisseurs dont Amazon et Apple.

S'ABONNER
Egalement au sommaire n°: 224