Mon expérience sur Devoxx 2017

Abonnements, magazines... Notre catalogue complet au bas de cette page.

D'où vient cette joie d’aller à Devoxx ? De se trouver enfermés dans ces salles remplies pour l’essentiel de mâles aux codes vestimentaires identiques (basket, jeans, t-shirt, sac à dos) ? De n’avoir le soleil que par quelques fenêtres perdues au hasard des allées ? De manger chaque midi un sandwich assis sur une marche d’escalier et boire un café filtre tiré d’un thermos géant ? C’est que dans chacun de ces développeurs, Lead tech, architecte et autres gradés, existe une quête. Celle-ci bien entendu varie. On rencontre ceux qui cherchent à Devoxx, l’Imprimatur, cette idée que nous sommes à jour techniquement, que nous sommes toujours dans le mouvement, que le train n’est pas passé, que nous marchons sur le bon chemin. Se trouvent aussi ceux qui, tels des pêcheurs, cherchent la nouvelle technologie qui améliorera leur système ; ils jettent le filet sans savoir précisément ce qu’ils ramèneront. D’autres enfin y trouveront le champ lexical à la mode pour craner durant la pause déjeuner. 

S'ABONNER
Egalement au sommaire n°: 208