Disponibilité du magazine en kiosques

Suite à la faillite de plusieurs sociétés de distribution de presse (journaux et magazines), conséquence de la liquidation judiciaire de Presstalis, des centaines de kiosques et points de vente de presse ne reçoivent plus du tout, ou très partiellement, de magazines, dont Programmez!.

En attendant que la situation puisse revenir à la normale, la meilleure solution est l’abonnement.

Inauguration du supercalcultateur Joliot-Curie - jusqu'à 22 pétaflops en 2020

Par:
fredericmazue

lun, 03/06/2019 - 17:16

Un an après sa mise en service en juin 2018, GENCI et le CEA inaugurent ce jour, avec l’industriel Atos, le supercalculateur Joliot-Curie. Les partenaires annoncent aux chercheurs non seulement le doublement de sa puissance de calcul à 22 pétaflops en 2020 mais également des services complémentaires grâce à l’intégration de technologies d’analyse et de visualisation des données. L’accès à ces nouveaux outils dont certains issus de l’intelligence artificielle pour la mise en oeuvre de réseaux de neurones profonds, ou à des ressources virtualisées a déjà commencé à être mis en oeuvre et va s’amplifier. Joliot-Curie représente ainsi un investissement stratégique global de plus de 100 millions d’euros. Conçu par Atos à Angers cette machine permet en outre à la France et plus largement à l’Europe de renforcer sa position de leader dans la course mondiale au supercalcul.

Le supercalculateur Joliot-Curie, basé sur l’architecture BullSequana d’Atos, a une puissance crête de 9,4 pétaflops, soit une capacité de calcul multipliée par 4,5 par rapport à son prédécesseur, Curie, avec une réduction de la consommation électrique proche d’un facteur deux.

Joliot-Curie est le troisième supercalculateur français dans le Top500 en terme de puissance, derrière Tera 1000-2 et Pangea. Équivalent à plus de 75 000 ordinateurs de bureau, sa puissance permettra aux chercheurs un accompagnement dans tous les usages nécessitant d’importants volumes de calcul et de traitement de données. La capacité de mémoire vive de ce superordinateur est tout aussi exceptionnelle avec 400 téraoctets. Un système de stockage de données de 5 pétaoctets disposant d’une bande passante de 300 Go/s, des services de visualisation distante des données, de virtualisation viennent compléter le supercalculateur.

La puissance de calcul de Joliot-Curie sera plus que doublée en 2020. En effet, elle atteindra 22 pétaflops, soit 22 millions de milliards d'opérations par seconde, devenant ainsi le troisième calculateur le plus puissant d’Europe dédié à la recherche et le premier en France. Cette montée en puissance du supercalculateur Joliot-Curie s’inscrit dans la compétition internationale vers l’exascale, à savoir une puissance de calcul d’un milliard de milliards d’opérations par seconde, qui représente un enjeu stratégique pour la compétitivité des acteurs de l’économie numérique.

Avec l’investissement réalisé par GENCI, société civile dont les parts sont détenues par l’État, via le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, le CEA, le CNRS, les universités et Inria, Joliot-Curie permet également à la France de répondre à ses engagements en matière de puissance de calcul mise à disposition des chercheurs Européens dans le cadre de l’infrastructure européenne de calcul PRACE.