Programmez! #240 est en kiosque

En raison de la situation de redressement judiciaire de Presstalis qui s'est superposée à la crise sanitaire covid-19, la sortie dans les kiosques de  Programmez! #240 a été profondément perturbée.

Mais ça y est, il arrive ! Vous le trouverez chez votre marchand de journaux ce mercredi 27 mai !

Il est malgré tout possible qu'il ait encore quelque jours de retard dans quelques régions.

La puce T2 des nouveaux Mac bloque certaines réparations tierces

Par:
fredericmazue

mar, 13/11/2018 - 16:11

Les appareils informatiques sont de plus en plus difficiles à réparer, c'est bien connu. A ce sujet, la mauvaise volonté de certains constructeurs est flagrante. Apple, qui vient de se faire condamner par l'Italie pour obsolescence programmée, a reconnu que la puce T2 équipant ses nouveaux Mac bloque certaines réparations effectuées par des tiers non agréés par Apple.

Cette puce T2 est un composant conçu par Apple qui effectue de nombreuses tâches : le traitement des données d’empreintes digitales Touch ID, le stockage des clés de chiffrement nécessaires au démarrage sécurisé des machines, elle fait que le MacBook Pro est capable de répondre aux requêtes «Hey Siri» sans autre action de votre part (fonction 'always-on') et elle empêche également les pirates informatiques d'actionner à distance le microphonee d'un ordinateur portable lorsque le couvercle de l'appareil est fermé.

Mais MacRumors et Motherboard qui ont, le mois dernier, mis la main sur un document interne d'Apple, ont révélé une fonctionnalité de la puce T2 beaucoup moins sympathique que celles énumérées plus haut. Fonctionnalité dont la firme à la pomme vient de confirmer l'existence à The Verge.

Cette puce rend un ordinateur inutilisable si certains composants sont remplacés par un réparateur non agréé Apple. Autant dire qu'l vous est impossible de réparer vous-même votre machine.

Les composants en question sont au moins l'écran, la carte logique, le top case, et la carte Touch ID pour le MacBook Pro et la carte logique et le stockage flash pour le iMac Pro. Selon The Verge, il est probable que les nouveaux MacBook Air et Mac mini soit affectés de la même manière.

Apple n'a pas fourni la liste complète des réparations et des appareils impactés.

A l'issue d'une réparation, un réparateur agréé Apple doit lancer un logiciel de diagnostic et de configuration qui valide le composant fraîchement remplacé auprès du T2. Les réparateurs non agréés et les particuliers, ne disposant pas de ce logiciel ne peuvent donc pas réparer leur matériel Apple.

Toutefois il est possible que de 'blocage T2' ne soit pas opérationnel partout au moins pour le moment, car le site iFixit a réussi a échanger des écrans et des cartes logiques entre des machines Apple sans que la puce T2 ne se manifeste. Une hypothèse est que dans ce cas, les composants, validés une fois Apple, continuent de l'être sur une autre machines et que la validation logicielle mentionnée plus haut ne soit requise que pour les composants totalement neufs.

Quoi qu'il en soit exactement, pour Kyle Wiens, PDG d’iFixit, la puce T2 est "une guillotine que Apple maintient au-dessus de la tête des propriétaires de ses produits. Il est tout à fait possible que l’objectif soit d’exercer un plus grand contrôle sur qui peut effectuer les réparations en limitant l’accès aux pièces de rechange. Ce pourrait être une tentative pour réduire un peu plus la part de marché des réparateurs indépendants ou une menace pour le réseau de réparateurs agréés. Nous ne savons pas".