Disponibilité du magazine en kiosques

Suite à la faillite de plusieurs sociétés de distribution de presse (journaux et magazines), conséquence de la liquidation judiciaire de Presstalis, des centaines de kiosques et points de vente de presse ne reçoivent plus du tout, ou très partiellement, de magazines, dont Programmez!.

En attendant que la situation puisse revenir à la normale, la meilleure solution est l’abonnement.

Microsoft devient le JEDI du Pentagone

Par:
fredericmazue

mar, 29/10/2019 - 15:20

Le soldat 2.0 se profilant de plus en plus sur les champs de bataille, les besoins en cloud de l'armée américaine vont croissant. C'est dans ce contexte que Microsoft vient de remporter le contrat JEDI, pour Joint Enterprise Defense Infrastructure, d'un montant total de dix milliards de dollars sur dix ans.

"La Stratégie de défense nationale stipule que nous devons améliorer la rapidité et l'efficacité avec lesquelles nous développons et déployons des capacités techniques modernes pour nos femmes et nos hommes en uniforme. La stratégie de modernisation numérique du DoD a été créée pour répondre à cet impératif. Ce contrat est une étape importante dans la mise en œuvre de la stratégie de modernisation numérique." explique le DoD (Department of Defense) qui poursuit : "Aujourd'hui, le ministère de la Défense a franchi une nouvelle étape dans la mise en œuvre de notre stratégie en matière de cloud avec l'attribution d'un contrat de cloud d'entreprise à usage général à Microsoft."

"Le contrat JEDI fournira une infrastructure en tant que service (IaaS) et une plate-forme en tant que service (PaaS) de niveau entreprise pour soutenir les opérations commerciales et les missions du Département de la Défense", précise le DoD

Le choix de Microsoft par le Pentagone ne va pas sans susciter une polémique. AWS qui était sur les rangs, n'a pas caché son amertume à GeekWire : "AWS est le leader incontesté de l'informatique en nuage et une évaluation détaillée portant uniquement sur les offres comparatives conduit clairement à une conclusion différente.

Ce n'est pas le grand amour entre Donald Trump et Jeff Bezos, le patron d'Amazon. Surtout depuis que ce dernier a racheté le Washington Post en 2013, journal que Donald Trump n'apprécie pas beaucoup, pour dire le moins, notamment parce qu'il a fait campagne contre lui. A cette époque, Donald Trump promettait beaucoup de problèmes à Amazon s'il était élu. Or, selon CNN et CNBC qui s'appuient sur une biographie à paraître de l'ancien secrétaire américain à la Défense James Mattis, le président Donald Trump aurait exercé son influence sur l'attribution du contrat.

D'après ce livre, au cours de l’été 2018, Donald Trump a appelé James Mattis lui ordonnant directement d’empêcher le géant du e-commerce de remporter l’appel d’offres de JEDI. Plus crûment l'ordre était 'to screw Amazon'. Autrement dit de 'b..... Amazon'.