La visualisation à l’ère de la Réalité Virtuelle

Gros plan sur la fabrication et l’ingénierie.

Si les outils de conception 3D existent depuis quelque temps déjà, la consumérisation de la réalité virtuelle fait émerger des solutions de visualisation à un rythme sans précédent. La visualisation a atteint un tel niveau que les concepteurs peuvent désormais créer des images photoréalistes de produits dans des environnements naturels avec plus de rapidité et de précision.

Lire le livre blanc

Pourquoi Ruby on Rails a été choisi pour construire GitLab ?

Par:
fredericmazue

mar, 06/11/2018 - 16:51

La réponse à cette question est à lire dans un très intéressant billet sur le blog de GitLab. Voici les points essentiels :

Lorsque le cofondateur et ingénieur associé, Dmitriy Zaporozhets, a décidé de construire GitLab, il a choisi de le faire avec Ruby on Rails, alors qu'il travaillait principalement en PHP à l'époque. Mais GitHub, source d'inspiration pour GitLab, était basé sur Ruby on Rails ce qui a éveillé l'intérêt de Dmitriy Zaporozhets pour ce framwork. Ce qui a été un bon choix selon Sid Sijbrandij, PDG de GitLab.

"Cela a très bien fonctionné car l'écosystème Ruby on Rails vous permet de créer de nombreuses fonctionnalités avec une qualité supérieure. Si vous regardez GitLab, il dispose d'une quantité énorme de fonctionnalités. Le développement logiciel est très complexe et, pour ce faire, nous avons besoin de beaucoup de fonctionnalités. Ruby on Rails est un moyen de le faire. Parce qu'il existe toutes ces meilleures pratiques, c'est aussi un moyen de garder votre code consistent, lorsque vous développez quelque chose comme GitLab", précise Sid Sijbrandij,

GitLab charge plus d'un millier de gems Ruby. La richesse de l'écosystème est un atout majeur selon Sid Sijbrandij, qui considère que "l'écosystème de Ruby on Rails n'a pas d'équivalent".

Se pose malgré le tout problème de la performance avec Ruby on Rails. "Ruby a été optimisé pour le développeur, pas pour la production" continue Sid Sijbrandij, Ce qui a conduit à réécrire une partie du code en Go. Go est notamment utilisé pour résoudre des problèmes ayant une incidence sur les temps de chargement, les entrées/sorties et réduire l'utilisation de la mémoire.