Disponibilité du magazine en kiosques

Suite à la faillite de plusieurs sociétés de distribution de presse (journaux et magazines), conséquence de la liquidation judiciaire de Presstalis, des centaines de kiosques et points de vente de presse ne reçoivent plus du tout, ou très partiellement, de magazines, dont Programmez!.

En attendant que la situation puisse revenir à la normale, la meilleure solution est l’abonnement.

Python en passe de devenir le langage d'apprentissage officiel en France

Par:
fredericmazue

mar, 20/11/2018 - 10:30

Une réforme du baccalauréat a été annoncée au début de cette année 2018. Qui dit réforme dit nouveaux programmes d'enseignement. Depuis plusieurs années, nos dirigeants ont à coeur d'introduire des notions de programmation, ceci même dès l'école primaire. En ce qui concerne les nouveaux programmes d'enseignement pour le baccalauréat, le ministre de l'Education nationale a engagé, du 5 ou 20 novembre 2018, une large consultation pour recueillir l'avis et les suggestions de la communauté éducative. 

Dans cette consultation, au chapitre des enseignements de spécialité, pour les classes de première, voie technologique, figure une rubrique 'Outils et langages du numérique'.

Le document lié à cette rubrique nous apprend :

L’enseignement de spécialité de numérique et sciences informatiques du cycle terminal de la voie générale vise l’appropriation des fondements de l’informatique pour préparer les élèves à une poursuite d’études dans l’enseignement supérieur, en les formant à la pratique d’une démarche scientifique et en développant leur appétence pour des activités de recherche.

Cet enseignement prolonge les enseignements d’informatique dispensés à l’école primaire, au collège en mathématiques et en technologie et, en seconde, l’enseignement commun de sciences numériques et technologie. Il s’appuie aussi sur l’algorithmique pratiquée en mathématiques en seconde.

Une part de l’horaire de l’enseignement d’au moins un quart du total en classe de première doit être réservée à la conception et à l’élaboration de projets conduits par des groupes de deux à quatre élèves.

Et, en ce qui concerne la mise en oeuvre de ce projet :

Un langage de programmation est nécessaire pour l’écriture des programmes : un langage simple d’usage, interprété, concis, libre et gratuit, multiplateforme, largement répandu, riche de bibliothèques adaptées et bénéficiant d’une vaste communauté d’auteurs dans le monde éducatif est à privilégier. Au moment de la conception de ce programme, le langage choisi est Python version 3 (ou supérieure). L’expertise dans tel ou tel langage de programmation n’est cependant pas un objectif de formation.

Bien sûr rien n'est définitif puisqu'il s'agit pour le moment d'une consultation. Les programmes définitifs doivent être publiés au début de l'année 2019, pour entrer en vigueur à la rentrée scolaire prochaine. Mais pour le moment, le langage Python est le langage préconisé par l'Education nationale.