Ajouter un commentaire

L'UTT partenaire du projet européen '2CENTRE' de lutte contre la cybercriminalité

Par:
fredericmazue

ven, 13/03/2009 - 15:54

La traque des criminalités sur la toile est un enjeu majeur pour nos sociétés, qui exige des réponses technologiques en constante évolution. L’UTT, à la pointe des connaissances dans ce domaine, est partenaire académique privilégié d’un projet européen d’envergure pour lutter contre la cybercriminalité. Ce projet associe, entre autres partenaires, la Gendarmerie Nationale, les organisations de police Interpol et Europol, et, parmi les entreprises, Microsoft, leader mondial en technologie de l’information. Il préconise la création d’un réseau de Centres d’Excellence de formation et de recherche au bénéfice des personnels-clés de la lutte contre la cybercriminalité. L’étude commune des partenaires qui a été présentée le 10 mars à Strasbourg à la conférence 2009 du Conseil de l’Europe sur la cybercriminalité, prévoit que les deux premiers centres de ce programme soient mis en place à l’Université de technologie de Troyes et au University College de Dublin, Irlande, dès 2010.

L’Université de technologie de Troyes, créée en 1994, est aujourd’hui reconnue pour son expertise et ses connaissances, en termes de recherche et de formation sur la sécurité. Au lendemain du 11 septembre 2001, elle a développé en collaboration avec l’Institut National des Hautes Etudes en Sécurité du Ministère de l’Intérieur (INHES) le tout premier diplôme en sécurité globale en France. Cette formation, toujours dispensée aujourd’hui, a jeté les bases d’un concept novateur au croisement des sciences humaines et des sciences de l’ingénieur,

Depuis, dans le cadre d’un partenariat avec la Gendarmerie Nationale ouvert en 2005, l’UTT diplôme 25 à 30 gendarmes en formation continue diplômante par an, sur cette thématique.
Le diplôme universitaire « Analyse des Risques et Menaces Contemporaines », spécialité NTECH (20 à 25 diplômés par an) constitue la formation qualifiante standard des gendarmes spécialistes (dits « NTECH ») de la lutte contre la criminalité liée aux technologies numériques.

Ces gendarmes NTECH (formés chez les partenaires UTT et Gendarmerie Nationale/Centre National de Formation de la Police Judiciaire) interviennent dans tous types d’affaires : escroqueries, usurpations d’identité, pédophilie, fraude à la carte bancaire, trafic de stupéfiants, téléchargements illégaux, contrefaçon… Ces mêmes enquêteurs peuvent également avoir des rôles de conseillers auprès de magistrats, intervenir dans des procès, et faire de la prévention. 4 à 5 gendarmes NTECH suivent ultérieurement la formation de master UTT « Sécurité des Systèmes d’Information ».

Filtered HTML

Plain text

CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur :-)
 RRRR   X   X      J  N   N  X   X 
R R X X J NN N X X
RRRR X J N N N X
R R X X J J N NN X X
R RR X X JJJ N N X X