Ajouter un commentaire

IBM porte plainte contre Micro Focus

Par:
fredericmazue

ven, 25/11/2022 - 13:00

IBM a intenté, devant le tribunal de district fédéral de New York, une action civile contre la société Micro Focus, société pourtant partenaire de Big Blue.

Au coeur de la plainte, le format de fichier WSBING d'IBM. Un fichier qui comme son nom le suggère, est un fichier de déclaration de liaisons (bindings) pour Web Service. 

IBM écrit dans sa plainte : L'une des nombreuses façons dont les offres mainframe d'IBM excellent consiste à proposer un serveur d'applications à usage général et un sous-système de traitement des transactions appelé le CICS Transaction Server pour z/OS, ou « CICS TS », pour son système d'exploitation z/OS environnement.

CICS TS est protégé par un copyright et le format de WSBIND faisant partie de cette technologie est également protégé.  IBM précise dans sa plainte : CICS TS Web Services utilise un "fichier de liaison de service Web", appelé WSBIND, pour exposer les programmes CICS TS en tant que services Web et cartographier les données reçues ou envoyées par le périphérique en réseau aux structures de données d'application qui résident sur l'ordinateur central. Tout simplement, Le fichier WSBIND d'IBM permet l'accès au service d'application CICS TS via un réseau. Le fichier WSBIND d'IBM contient des conceptions et des caractéristiques architecturales uniques ainsi que des structures internes d'IBM pour activer cette importante et innovante solution de mappage de données.

Pour IBM, la violation de copyright est claire : Ces similitudes frappantes indiquent que Micro Focus a copié des éléments des œuvres protégées par le droit d'auteur d'IBM pour créer une œuvre dérivée dans au moins Micro Focus Enterprise Developer et Micro Focus Serveur d'entreprise. Il n'y a aucun moyen qu'une similitude aussi étendue puisse résulter de tentatives de mettre en oeuvre des exigences fonctionnelles similaires, ou à la suite d'une coïncidence. Ces similitudes indiquent également que Micro Focus a procédé à la rétro-ingénierie d'au moins une partie du logiciel CICS TS en violation de diverses obligations contractuelles de Micro Focus envers IBM.

IBM indique que Micro Focus avait acquis son code via un programme partenaire qui permettait une utilisation limitée de la propriété intellectuelle d'IBM.

Pour Micro Focus, les affirmations d'IBM sont  "totalement sans fondement".

Filtered HTML

Plain text

CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur :-)
 TTTTTT   QQQ    X   X   CCC   SSS  
TT Q Q X X C S
TT Q Q X C SSS
TT Q QQ X X C S
TT QQQQ X X CCC SSSS
Q