Découvrez le (nouveau) langage Oforth

Abonnements, magazines... Notre catalogue complet au bas de cette page.

Si vous ne connaissez pas le Forth, le langage de programmation Oforth va vous sembler atypique. Même si certaines syntaxes se rapprochent du C++ ou de Smalltalk, il hérite de la philosophie du Forth : tout tourne autour d’une pile de données qui contient les paramètres à envoyer aux fonctions ou aux méthodes, les résultats intermédiaires, les retours. Et, comme pour le Forth, Oforth utilise la notation polonaise inversée (RPN) : les arguments ou paramètres sont placés sur la pile avant d’appeler les fonctions ou méthodes.

S'ABONNER
Egalement au sommaire n°: 182